5 astuces pour se laver les cheveux comme il se doit

5 astuces pour se laver les cheveux comme il se doit
5 astuces pour se laver les cheveux comme il se doit

Tu vas me dire : "Mais qu'est-ce qu'elle nous raconte celle-là encore ! Tout le monde sait se laver les cheveux." Et bien j'ai envie de te répondre que non. Moi je crois que je ne savais pas. Enfin, disons que je faisais ça à l'instinct. Je faisais donc des petites erreurs. Depuis que j'ai rectifié tout ça, je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai une chevelure de sirène (non, puisque mon paillasson qui me sert de chevelure a une couleur étrange, le choc de ma vie quand je me suis vue à la lumière des spots de chez Bata). Non, je n'irai  pas jusque là.

Néanmoins, j'arrive tant bien que mal à améliorer l'état général de ma crinière alors que c'était mal barré. Tout cela parce-que j'ai appris à me laver les cheveux et à ne pas rater mon shampoing. Rater son shampoing c'est se retrouver avec une texture de cheveux atroce, toute électrique, terne, collante au bout de 24 heures et une crinière indomptable, le cuir chevelu gras, les longueurs en épi de maïs et zéro volume. J'ai donc réussi à changer un peu tout ça. Voici les 5 astuces qui m'ont permises de tirer le meilleur parti de mon shampoing. 

Astuce n°1 : Se laver les cheveux quand ils en ont vraiment besoin

Ça peut te paraître débile dit comme ça mais j'ai remarqué un truc de dingue. Etant une grosse obsédée de la propreté de mes cheveux mixtes, j'avais plutôt tendance à les laver tous les 2 jours (pas bien). J'ai donc pris sur moi et me suis forcée à me les laver moins fréquemment (en même temps, ma situation professionnelle = le néant, fait en sorte que je ne suis pas obligée d'être présentable 24/24). Et bien je peux te dire que du coup, l'étape du shampoing se passe beaucoup mieux. Finis les cheveux ternes et plats, alourdis par trop de substances à répétition. De plus, mes longueurs, moins agressées, me remercient. Et enfin, je trouve que les effets bénéfiques du shampoing (lissant, hydratant, réparateur, ou que sais-je encore) sont beaucoup plus flagrants. Alors fini le shampoing en guise de mesure de précaution. 

Astuce n°2 : Ne plus se cantonner aux shampoings pour cheveux gras quand on a le cheveu mixte 

Non parce-que quand j'avais dit à ma coiffeuse que je lavais mes cheveux mixtes avec un shampoing nourrissant pour prendre soin de mes longueurs, celle-ci avait fait un bond au plafond. Alors je m'étais remise aux shampoings pour cheveux gras. Ils ont juste signé l'arrêt de mort de mes longueurs. Finalement, j'ai décidé de me faire plaisir et de ne plus choisir mon shampoing en fonction de ma nature de cheveux (bon, je ne vais pas prendre un truc pour cheveux extra-secs, je ne suis pas kamikaze non plus). Toujours est-il que depuis que j'utilise des shampoings nourrissants et/ou réparateurs, mes cheveux ne sont pas plus gras. Et surtout, ils sont beaucoup moins asséchés et abîmés. 

Astuce n°3 : Mollo sur la quantité de shampoing (surtout au 2ème shampouinage)

Suite à mon astuce n°1, on est très tentées de compenser son sevrage de shampouinage en utilisant l'équivalent de 2 litres de shampoing lorsqu'on est sous la douche. Personnellement, je me disais que plus j'en mettais et mieux mes cheveux se porteraient. Et bien j'avais tout faux. Désormais, j'utilise seulement une grosse noisette de produit que j'applique uniquement sur mon cuir chevelu. Si ça ne mousse pas, pas de panique. Je rajoute de l'eau et surtout pas de produit. Et pour être sûre que les cheveux seront bien lavés, je refais un 2ème shampoing, avec encore moins de produit. Au final, les cheveux seront propres et légers sans être étouffés par le shampoing.

Astuce n°4 : L'art de se laver les cheveux à proprement parler

Là encore, je faisais des petites erreurs. J'avais tendance à frotter mon cuir chevelu gras comme une zinzin, pensant le décaper, pour qu'il reste propre plus longtemps. Erreur, cela excite les glandes sébacées et c'est encore pire. Désormais, je ne frotte plus mais je masse en douceur. Je décolle légèrement la peau du crâne pour stimuler la pousse des cheveux et basta. Concernant les longueurs, je n'y touche quasiment pas avec le shampoing. Je les enduis dans la mousse déjà existante mais je ne les frotte jamais pour ne pas les fragiliser davantage. De toute façon, elles passeront par la case soin. Et je te rassure, même sans frotter, les cheveux sont bel et bien propres et, du coup, en meilleure santé.

Astuce n°5 : Le passage obligé par la case soin et l'étape ultime du rinçage 

Il fût un temps où l'après-shampoing et le masque étaient facultatifs pour moi. Désormais, et ce depuis 3 ans, l'après-shampoing est obligatoire à chaque fois (si je ne veux pas perdre tous mes cheveux au démêlage). Sans nécessairement le laisser poser 3 heures (5 minutes grand max), je l'applique uniquement sur les longueurs et les pointes (soit sur 15 centimètres environ). Une fois par semaine, j'applique un masque à la place et dans les mêmes conditions (si ce n'est que je le garde un peu plus longtemps). Là où j'ai vraiment appris quelque-chose, c'est au niveau du rinçage du shampoing et/ou du soin. Avant c'était les grandes eaux. Fallait que ça aille vite. Maintenant j'y vais en douceur. Je passe la tête sous l'eau tout en faisant encore mousser mes cheveux. Je fais cela jusqu'à ce que tout soit rincé, progressivement. Pour les longueurs, je les passe sous l'eau et évacue le produit en passant mes doigts dedans, de haut en bas. Certes, cela prend plus de temps, mais finis les shampoings où on se retrouve avec les cheveux collants à la sortie de la douche. Ils gagnent également en légèreté et sont beaucoup moins agressés.

Source:beautyandgibberish.blogspot

Article publiée le : 23-03-2015, Lue 2905 fois.


Articles similaires :

Vos commentaires :


X
Inscrivez-vous à notre newsletter

Email :
Captcha captcha
Suivez-nous sur Facebook
X
Envoyer la page a un amis


Votre email :
Partager avec :