Comment éviter le grignotage ?

Comment éviter le grignotage ?
Comment éviter le grignotage ?

Une barre chocolatée par-ci, un soda par-là... Les grignotages perturbent le cycle des repas, et font augmenter la quantité de sucre ingérée chaque jour. Pour combattre cette mauvaise habitude, inutile de mettre un cadenas sur la porte de votre réfrigérateur ! Mieux vaut identifier la cause des fringales, et s’offrir de temps en temps une collation équilibrée.

  • Grignoter léger

Une baisse de régime ou une petite faim entre deux repas ? Il s’agit peut-être d’une légère hypoglycémie. En ce cas, écoutez votre corps : il est préférable de refaire tout de suite le plein d’énergie, plutôt que de se rattraper au déjeuner ou au dîner. Privilégiez un en-cas riche en magnésium pour retrouver le tonus : une banane, une poignée d’amandes ou un carré de chocolat noir. Pensez aussi aux pommes ou aux oranges, riches en vitamine C. 

  • Boire régulièrement 

Pour éviter le grignotage, au lieu de céder à l’envie de manger, buvez régulièrement en petites quantités. L’estomac se remplit lentement de liquide, créant ainsi une impression de satiété. Et si vous avez envie d’une gourmandise, tournez-vous vers une tisane parfumée, un jus de fruits frais, ou servez-vous une tasse de thé avec une cuillère de miel. 

  • Identifier les émotions liées au grignotage

Le grignotage compulsif est très souvent provoqué par le stress ou l’ennui. En effet, les études sur l’activité cérébrale montrent que manger libère la dopamine, un neurotransmetteur qui active la zone de la récompense dans le cerveau. C’est pourquoi se priver systématiquement n’est pas recommandé. Au contraire, autorisez-vous une gourmandise de temps en temps, et surtout, prenez le temps de la savourer. Mais cette concession ne doit pas vous faire oublier l’origine de vos soucis : cherchez les causes de votre stress, réglez vos problèmes de mal-être : vous cesserez alors naturellement de vous tourner vers la nourriture comme réconfort. 

  • Ne pas associer certaines activités au grignotage 

Il faut être particulièrement attentif aux habitudes que l’on prend en matière de grignotage. Vous pouvez, par exemple, vous préparer machinalement un petit snack à chaque fois que vous regardez un film à la télévision. Or ces habitudes sont mauvaises, car le cerveau aura tendance à générer une sensation de manque dans toutes les situations analogues. Pour éviter cela, modifiez certains éléments du comportement incriminé (changez l’horaire auquel vous regardez le film, placez la télévision dans une autre pièce). Par la même occasion, profitez-en pour vous déshabituer à grignoter à ce moment-là. 

  • Se brosser régulièrement les dents

Nous savons tous qu’il faut se laver les dents après chaque repas. Mais nous oublions souvent ce geste d’hygiène lorsque nous sommes plongés dans une longue journée de travail. Pourtant, en plus de préserver la santé des dents et des gencives, un brossage régulier combattra l’envie de grignoter tout de suite après le repas. 

  • Equilibrer les repas 

Enfin, pour combattre les fringales, il est essentiel de faire chaque jour trois repas complets et équilibrés. Au petit-déjeuner, misez sur les céréales complètes et les fruits, sans oublier un produit laitier. Le déjeuner et le dîner doivent tous deux comporter un tiers de légumes, un tiers de féculents et un tiers de protéines. Et n’hésitez pas à écouter votre estomac et à avancer l’heure du repas si vous avez faim : mieux vaut manger à 11h ou 19h, plutôt que de commencer à grignoter du pain et du fromage en guise d’apéritif.

  Source:marieclaire

Article publiée le : 02-02-2015, Lue 2371 fois.


Articles similaires :

Vos commentaires :


X
Inscrivez-vous à notre newsletter

Email :
Captcha captcha
Suivez-nous sur Facebook
X
Envoyer la page a un amis


Votre email :
Partager avec :