Hollande : « Il n’y avait pas de génocide en Algérie »

Hollande : « Il n’y avait pas de génocide en Algérie »
Hollande : « Il n’y avait pas de génocide en Algérie »
> News > Monde >

« La France n’avait pas commis de génocide en Algérie », c’est ainsi que le président de la république française, François Hollande, a répondu à une question sur la reconnaissance des massacres français en Algérie. La question a été posée par un groupe de lycéens parisiens, dont quelques-uns d’origines algériennes, et paru dans les coulisses de l’émission TV « Le Petit Journal, diffusé sur Canal+.

A l’occasion de la troisième année de son accession à la présidence, Hollande a été invité par Canal+ pour un numéro spécial du Petit Journal, dans lequel un groupe de lycéen, invité pour assister au débat, a ‘‘harcelé’’ le président à propos du double standard vis-à-vis de la liberté d’expression entre l’affaire des caricatures  offensives a l’Islam de ‘’Charlie Hebdo’’ et celle de ‘’Dieu Donné’’, l’humoriste qui a été mis à l’écart et inculpé d’anti sémitisme.

Le débat entre le président et les lycéens, dont trois ont des origines algériennes, s’est poursuit en coulisses sous les yeux des caméras de la chaine. Une fille nommée Nadia a posé la question suivant « Pourquoi la France ne reconnait pas ces génocides en Algérie ? », Hollande a répondu qu’ « Il n’y avait pas de génocide en Algérie, c’était juste une guerre ». Mais Nadia la interrompu en disant « Non, c’était un génocide, vous avez tué et torturé les algériens », mais le président a répondu que « ce n’était pas un génocide, c’était juste une guerre que nous avons déjà reconnue » dit-il, « car le génocide c’est quand il y a une intention de tuer toute la population » affirme-t-il, « et c’est justement ca ce que vous avez tenté de faire » dit Nadia.

Un autre lycéen appelé Yanis, lui aussi d’origines algériennes, s’est interrogé sur le fait que les Algériens n’allait pas à l’école à cette époque-là, mais Hollande a répondu que « c’est ça la colonisation », avant d’ajouter que « malgré tout, les algériens se sont battu pour avoir leur indépendance, et s’engager ensuite dans la construction d’un état démocratique » conclue-t-il.

Baha eddine

Article publiée le : 21-04-2015, Lue 10132 fois.


Articles similaires :

Vos commentaires :


X
Inscrivez-vous à notre newsletter

Email :
Captcha captcha
Suivez-nous sur Facebook
X
Envoyer la page a un amis


Votre email :
Partager avec :