Maladies cardiaques: 5 moyens de réduire les risques chez les femmes

Maladies cardiaques: 5 moyens de réduire les risques chez les femmes
Maladies cardiaques: 5 moyens de réduire les risques chez les femmes

la maladie cardiaque est une des plus grandes causes de décès chez les femmes au Canada. Voici comment réduire votre risque.

Saviez-vous que la maladie cardiaque était l’une des principales causes de décès chez les femmes au Canada? Des facteurs de risque comme la cigarette, l’hypertension, le diabète, l’obésité, le manque d’activité physique et un taux de cholestérol élevé, jumelés à des circonstances purement féminines comme les hormones, la grossesse, la pilule contraceptive et la ménopause peuvent augmenter les risques. Mais vous pouvez être proactive sur votre état de santé. Voici 5 moyens pour aider les femmes à réduire leur risque de maladie cardiaque.

1. Faites régulièrement de l’exercice 

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario souligne que la pratique régulière d’exercices physiques peut réduire de moitié le risque de cardiopathie et d’AVC. Pour que l’exercice soit bénéfique pour le cœur, la Société canadienne de physiologie de l’exercice (SCPE) recommande aux femmes de 16 à 64 ans un minimum de 150 minutes d’activité physique par semaine, qu’il s’agisse d’activité physique aérobique modérée (aquaforme, marche rapide, jardinage, danse sociale) ou plus intense (course, longueurs de piscine, randonnée en montée, corde à danser, marche athlétique). Elle suggère également aux femmes de pratiquer au moins deux fois par semaine des activités visant à renforcer les muscles et les os (lever de poids, course, tennis). 

2. Cessez de fumer

Vous pouvez écarter un des plus grands risques de maladie cardiaque en arrêtant de fumer ou en ne prenant jamais cette mauvaise habitude. La Clinique Mayo précise que les produits chimiques que renferme le tabac peuvent endommager sérieusement le cœur et les vaisseaux sanguins et entraîner un rétrécissement des artères qui peut mener à l’infarctus. Il est important d’éviter aussi la fumée secondaire. En laissant tomber le tabagisme, votre risque de maladie cardiaque diminue aussitôt de façon marquée et vous ramène au niveau des non-fumeurs dans un délai de cinq ans. 

3. Adoptez une alimentation saine

Les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies dénoncent les gras saturés (viandes rouges, produits laitiers gras), les gras trans (fritures, collations préemballées), le cholestérol alimentaire et l’alcool comme étant les ennemis de la santé cardiaque. Une consommation limitée de ces mauvais gras fait baisser les taux de cholestérol et de triglycérides. Ils recommandent également de limiter le sel dans votre alimentation, car trop de sel peut faire monter dangereusement votre pression artérielle.  

Santé Canada suggère, dans sa définition d’un régime sain et équilibré, de consulter le Guide canadien de l’alimentation. On y trouve de précieux conseils sur les bons choix alimentaires, les portions santé et l’activité physique qui accompagnent un régime alimentaire équilibré. 

4. Surveillez votre pression artérielle

Une tension artérielle élevée implique que votre cœur doit travailler davantage pour faire circuler le sang dans les vaisseaux sanguins, un stress qui fragilise les tissus cardiaques. Cette haute tension artérielle ne présente malheureusement aucun symptôme et peut sévir sans symptômes. La Fondation canadienne des maladies du cœur recommande un suivi annuel de votre tension artérielle. En cas de haute pression, il se peut que vous soyez suivie sur une base plus régulière. 

5. Prenez des suppléments bons pour le cœur, comme l’OmegaRED Super Krill de Jamieson

Un moyen simple de faire de votre santé cardiovasculaire votre priorité est de prendre le supplément nutritionnel OmegaRED Super Krill de Jamieson. Ces gélules faciles à avaler ont fait leur preuve clinique dans le maintien de la santé cardiaque en réduisant le taux de « mauvais » cholestérol (LDL) et en augmentant le taux de « bon » cholestérol (HDL). Fait d’huile de krill de l’Antarctique à 100 %, l’OmegaRED Super Krill de Jamieson ne laisse pas d’arrière-goût de poisson. Il contient de l’astaxanthine, un puissant antioxydant qui le rend presque cinquante fois plus efficace que d’autres produits oméga-3 du commerce.

Source:plaisirssante

Article publiée le : 15-03-2015, Lue 1983 fois.


Articles similaires :

Vos commentaires :


X
Inscrivez-vous à notre newsletter

Email :
Captcha captcha
Suivez-nous sur Facebook
X
Envoyer la page a un amis


Votre email :
Partager avec :