Calcul Rénal :laver a grandes eaux

Calcul Rénal :laver a grandes eaux
Calcul Rénal :laver a grandes eaux

Dans toutes les variétés de calcul rénal, le principal problème est la saturation des urines en substances entrant dans la composition des calculs. Boire beaucoup d'eau a un effet diluant salvateur, mais il faut aussi combattre le préjugé d'une alimentation pauvre en calcium …

 

  • Pour éviter le calcul rénal, boire jusqu'à plus soif
  • Des apports en calcium normaux !
  • Quelles boissons pour éviter le calcul rénal ?
  • Bon à savoir

 

Pour diluer les urines, il faut boire beaucoup. Et dans le cas d'une lithiase(ou calcul rénal), le mot est faible, car l'objectif à atteindre est au moins 2 litres d'eau par jour. Et cela avant et après avoir été débarrassé du calcul, pour éviter le risque de récidive.

Pour éviter le calcul rénal, boire jusqu'à plus soif

Concrètement, il ne faut pas attendre d'avoir soif et boire dans l'idéal toutes les deux heures, boire plus avant d'aller se coucher (au moins deux grands verres d'eau avant de s'endormir) et à l'occasion de tout réveil nocturne car la concentration des urines augmente au cours de la nuit. Les quantités à boire varient logiquement en fonction des conditions d'environnement et de l'activité. Aussi, il convient de boire plus encore si l'on travaille en atmosphère surchauffée (les cuisiniers, par exemple), climatisée ou pressurisée (cabines d'avion ...), si l'on séjourne dans un pays chaud ou sec, en cas de fièvre ou diarrhée, au cours d'une activité sportive, plus en été qu'en hiver … Enfin, les personnes âgées doivent être particulièrement vigilantes, car la sensation de soif s'émousse avec l'âge.

Des apports en calcium normaux !

Parce que les principaux constituants du calcul rénal sont des sels de calcium, on a longtemps cru, à tort, qu'il était souhaitable de diminuer l'apport calcique. Ces notions sont aujourd'hui obsolètes. Si un apport élevé en calcium tend à majorer la calciurie (concentration en calcium des urines), à l'inverse, une restriction en calcium trop stricte majore le risque de calcul rénal. En effet, la diminution du calcium alimentaire (liquide et solide) stimule l'absorption et l'excrétion de l'oxalate, un autre sel responsable decalcul rénal. Le bénéfice est donc complètement annulé ! Par ailleurs, la restriction en calcium entraîne un bilan calcique négatif avec risque de déminéralisation osseuse à long terme avec pour épée de Damoclès, la trop silencieuse ostéoporose. Ne vous privez donc pas de laitages et continuez à privilégier trois portions par jour (dont un fromage) !

Quelles boissons pour éviter le calcul rénal ?

L'eau, en priorité, mais également les potages, le café, le thé léger ou les jus de fruits (en limitant les jus d'agrumes qui sont riches en vitamine en vitamine C). Les eaux très riches en calcium (plus de 150 mg par litre sur l'étiquette) ou fortement minéralisées (plus de 1.500 mg par litre sur le résidu sec) sont déconseillées. Une eau faiblement minéralisée (résidu sec de 50 à 500 mg/litre) fera parfaitement l'affaire. L'eau du robinet est un autre choix si elle n'est pas trop dure (riche en calcaire) ou adoucie (enrichie en sodium, ce qui favorise l'hypercalciurie et l'hypertension artérielle).

Bon à savoir

Un bon moyen de savoir si vous êtes correctement hydraté : vos urines doivent être claires et abondantes. Si elles sont foncées (en dehors de la prise de certains médicaments ou aliments : betteraves, asperges ... qui peuvent en modifier la couleur), buvez davantage.

Source:e-sante

Article publiée le : 25-12-2014, Lue 1689 fois.


Articles similaires :

Vos commentaires :


X
Inscrivez-vous à notre newsletter

Email :
Captcha captcha
Suivez-nous sur Facebook
X
Envoyer la page a un amis


Votre email :
Partager avec :